Le recyclage du bois permet de réutiliser les résidus et bois déjà utilisés (vieux meubles, palettes, caisses, restes de production des scieries, des fabricants de meubles et de l’industrie du papier). Afin de pouvoir recycler le bois déchiqueté, il doit être débarrassé des particules plastiques et métalliques. Le bois recyclé est utilisé principalement comme matière première pour les panneaux de particules.

Le VARISORT C utilise un capteur optique spécial capable de différencier des matériaux à grande vitesse. Il est particulièrement adapté à la séparation colorimétrique des bouteilles plastiques ainsi que des métaux.
Plus d'info

Le séparateur VARISORT M sépare surement et précisément toutes les sortes de métaux qui peuvent se trouver mélangés à un flux de matière. Certains systèmes concurrents ont beaucoup de mal à séparer, par exemple, l'acier inoxydable. Il n'y a absolument aucun problème pour le VARISORT M, car il ne tient pas compte du type du métal. L'application principale se trouve dans la récupération des métaux qui se trouvent mélangés dans un flux de matières broyées. Le VARISORT M constitue une solution économique dans le traitement des composants électroniques broyés.
Plus d'info

Le séparateur polymères VARISORT N détecte tous les types de plastiques non souhaités dans un flux de plastiques en vrac pour le recyclage du plastique. Le flux de matériaux, bien étalé, accède par une bande transporteuse rapide à la zone de détection du détecteur proche infrarouge. Celui-ci détermine les types de plastiques des pièces transportées et les localise. Si une impureté se trouve dans la zone de détection, elle est immédiatement identifiée. L’électronique d’évaluation détermine la position exacte des impuretés et active avec précision les buses d’éjection. Les plastiques étrangers sont éjectés par jet d’air avec une perte minimale en matériau et sans interrompre le flux.
Plus d'info

MAG
Le séparateur de métaux MAG 4300 sépare automatiquement les composants métalliques tels que l’aluminium, l’acier ou le plomb d’un flux de tessons dans le recyclage du verre. Le flux, bien étalé, accède à la zone de détection du détecteur multi-canaux via une auge vibrante externe et un plan incliné. Lorsqu'une impureté métallique se trouve dans la zone de détection, la bobine l'identifie. Sa position exacte est déterminée par l’électronique d’évaluation, qui active avec précision les buses d’éjection. Les particules métalliques sont éjectées par jet d'air avec une perte minimale en matériau et sans interrompre le flux.
Plus d'info

Le détecteur de métaux de type tunnel DLS séparable, numérique, est utilisé pour l’inspection de produits en vrac ou conditionnés, sur bande transporteuse, glissière inclinée ou goulotte vibrante. Il détecte toutes les impuretés métalliques, magnétiques ou non (inox, acier, aluminium,...), même s'il s'agit d'une particule métallique incluse dans un granulé. Lorsqu'une particule est détectée, un signal est envoyé au contrôleur de process pour demander l'arrêt ou activer un éjecteur. La construction robuste de ce détecteur de métaux permet d’assurer une résistance maximale aux interférences et une haute fiabilité opérationnelle dans de dures conditions d'exploitation, aussi bien pour les détections grossières que pour les détections des plus fines particules. La taille du détecteur de métaux s’adapte au type d’application en fonction de la largeur de travail de la bande transporteuse et de la hauteur du produit à analyser.
Plus d'info